Évènements et actualité

, par Marie-Claude Ozanne

Cette page rassemble des informations, réflexions et initiatives autour d’un monde en mutation et d’un modèle en crise profonde...

La monnaie, du pouvoir d’achat au pouvoir d’être

Film en 7 séquences de Philippe Derudder, qui "a le pouvoir de changer notre regard, c’est énorme. Et ça fait beaucoup de bien" dit une amie... Ce qu’en dit l’auteur lui-même : "Sans prétendre détenir la vérité, je partage dans mes livres, conférences et ateliers le fruit de mes recherches et celui de mon propre cheminement ; mais cela reste limité. L’idée m’est donc venue d’offrir dans un film une synthèse de ce que j’ai identifié comme étant le fond du fond des problèmes actuels débouchant sur le constat enthousiasmant que tout est là pour réaliser ce monde de suffisance et de dignité, si nous le voulons. "

Ce film est diffusé gratuitement sur youtube et disponible en trois langues : français, anglais et espagnol.

Pour la version française

Ce lien donne accès à la première séquence, les autres figurent en marge de l’écran de visionnement, 2/7, 3/7 etc. Il suffit de cliquer sur la séquence qu’on souhaite visionner.

Il est possible d’acheter la vidéo (contenant le film sous deux formes : séquencée et non séquencée) en passant commande en ligne sur le site de l’association AISES.
Il est libre de tous droits, nous avons donc l’autorisation de le projeter en public si nous le souhaitons. L’association ne demande que le paiement des frais de fabrication, d’emballage et de poste. Elle apprécie toutefois une adhésion ou un don pour l’aider à poursuivre son action.


A la rencontre des Indiens Kogis

Interview d’Eric Julien dans Télérama à l’occasion de la diffusion de l’ultime numéro d’Ushuaïa nature où Nicolas Hulot part, entre autres, à la rencontre des Indiens Kogis de Colombie. C’est en effet Eric Julien, géographe français qui se passionne pour ces Indiens qui lui ont sauvé la vie il y a vingt-cinq ans, qui est son guide en territoire kogi.

L’interview


Des plastiques à la mer

Cet article du journal Le Monde évoque une "pollution sournoise (...) très peu médiatisée en Europe" (Patrick Deixonne, skipper et fondateur de Ocean Scientific Logistic), conséquence de notre utilisation tous azimuts des matières plastique. "Les déchets qui peuplent les océans proviennent en effet à 80 % des terres, portés par le vent ou les rivières – le reste tombant des navires de commerce. Jusqu’alors, les débris flottants étaient détruits par les micro-organismes, mais cela n’est plus le cas avec l’arrivée des plastiques, essentiellement du polyéthylène, du polypropylène et du PET, qui constituent 90 % des déchets maritimes. Or, ces quantités ne cessent d’augmenter. On estime que 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde, dont près de 10 % finissent dans les océans." Dans certaines zones de nos océans, la masse de plastique peut être six fois plus élevée que celle du plancton. Cette seule information laisse imaginer l’ampleur des conséquences de cette pollution sur la faune et l’écosystème...

Le 7e continent de plastique : ces tourbillons de déchets dans les océans


L’incroyable détérioration des sols

Sur ce document de fin 2010 Claude Bourguignon, ingénieur agronome et l’un des rares spécialiste en microbiologie des sols, dresse une état des lieux des sols dans le monde et expose le défi immense que nous devons relever pour ne pas mourir de faim. Il n’aborde pas la question des plantes sauvages comestibles et se cantonne à celle de la détérioration des sols cultivés. Mais le sombre bilan qu’il dresse est, si l’on peut dire, particulièrement éclairant...

Voir la video


Film TOUS COBAYES ?

Ça y est, on l’attendait, il sort enfin le 26 septembre 2012... Le nouveau film de Jean-Paul Jaud, bien sûr !

Pour en savoir plus

Pour suivre l’actualité du film sur la page facebook de Tous Cobayes ?

Pour contacter le distributeur J+B Séquences Distribution

Afin de soutenir la diffusion de ce film militant, l’organisation Générations Futures lance une souscription publique

JPEG - 10.6 ko

Colloque Y A-T-IL DU SACRÉ DANS LA NATURE ?

Colloque organisé par l’Université Paris-I Sorbonne en collaboration avec le PhiCo (Philosophies contemporaines).

Lieu : Panthéon-Sorbonne

Date : Vendredi 27 et samedi 28 avril 2012

En savoir plus


Comprendre la dette publique en quelques minutes

Ce document bref et très pédagogique permet de comprendre en quelques minutes le fonctionnement de la création monétaire et de la dette publique. Il apporte un éclairage insoupçonné sur la menace qui pèse actuellement sur l’Europe.

Voir le document

Autre version plus ludique et complémentaire

JPEG - 14.2 ko

En lien avec ce thème


Déclaration d’Avalon

"La situation actuelle – humaine et écologique – est très grave. Il en découle un sentiment très répandu d’impuissance, voire de désespoir. En même temps, des aspirations à une alternative altruiste et intelligente émergent un peu partout. Des initiatives concrètes prennent forme dans la société civile, les entreprises et les organisations, afin de construire un nouveau modèle de civilisation écologique et solidaire. Il s’agit aujourd’hui de fédérer ces énergies, afin faire naître une vision et des remèdes concrets applicables aux plans global, local et personnel, dans un réseau de coopération solidaire." (Michel Maxime Egger sur le blog Trilogies)

C’est ce à quoi se sont attachés les participants au Forum Economie et spiritualité qui s’est tenu les 10 et 11 septembre 2011 au Domaine d’Avalon (Savoie) avec 500 participants, le sous le parrainage d’Edgar Morin et Pierre Rabhi.

Il est en ressorti une Déclaration d’Avalon qui vous pouvez télécharger ci-dessous (et diffuser à l’envi !)

Pour en savoir plus : Forum Economie et spiritualité

PDF - 724.8 ko
Déclaration d’Avalon

"Les spéculateurs devraient être jugés pour crime contre l’humanité" (Jean Ziegler)

Les ressources de la planète peuvent nourrir 12 milliards d’humains mais la spéculation et la mainmise des multinationales sur les matières premières créent une pénurie. Pire : cette pénurie est entretenue ! Par conséquent chaque être humain qui meurt de faim est assassiné, affirme Jean Ziegler, ancien rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, dans son dernier livre*. Il dénonce cette "destruction massive" par les marchés financiers. La bonne nouvelle est que, construits par l’homme, ces mécanismes peuvent être renversés par lui.

Entretien pour Basta !

*Jean Ziegler, Destruction massive : géopolitique de la faim, 2011, éd. du Seuil


Le Village des Possibles

Initiative sympathique et bien plus que ça en Drôme : durant trois semaines, début septembre 2011, un village participatif, solidaire et écologique est monté de toutes pièces, espace éphémère de création, de partage, de sensibilisation et de transmission qui s’organisera autour de différents pôles : alimentation-santé, communication, habitat-énergie, législation, éducation-culture, etc.

JPEG - 117.5 ko

Sortie du livre Changer le monde, tout un programme de Jean-Marc Jancovici aux éditions Calmann-Lévy

Ce livre, si ma compréhension est exacte, décrit une vision globale des phénomènes énergétiques en lien avec l’économie, dans une approche scientifique et par conséquent (est-ce bien toujours le cas ?...) dépassionnée qui débouche sur une pensée ferme mais non dénuée d’optimisme et sur des propositions pour que cela change. Il me semble être une pierre très importante de l’édifice à construire pour que l’être humain continue à vivre sur cette planète.

L’auteur écrit :

"A voir la distance qui sépare encore notre civilisation d’une prise de conscience claire des enjeux en matière d’énergie et de climat, mon éditeur peut se frotter les mains : avant que les incitations à faire autrement ne deviennent inutiles parce que nous aurons passé la surmultipliée, il y a de la marge !"

Pour en savoir plus

JPEG - 9.5 ko

Quels enfants laisserons-nous à la planète ?, film d’Anne Barth sur une expérience éducative peu commune

Ce film est un document didactique qui ouvre une porte sur un monde pédagogique éclairé et inspirant. Présentant le travail d’une maîtresse des écoles qui exerce au centre "Les Amanins" dans la Drôme, il nous renvoie à l’enjeu même de l’éducation, la nôtre et celle des générations futures, et présente une pédagogie centrée sur la nécessité d’apprendre à faire ensemble (à coopérer) et sur l’importance de l’éducation pour élever les consciences. Il aborde des problématiques fondamentales de façon sensible, pertinente et propice à la réflexion.

"C’est l’histoire d’une rencontre entre deux femmes passionnées d’éducation. L’une la met en pratique dans sa classe, l’autre souhaite la transmettre par l’image et la poésie. Elles ont décidé de faire ce film témoin pour partager leurs valeurs, leur respect de l’enfance et leur conviction du rôle important de l’adulte dans l’éducation."

Pour en savoir plus

Le DVD peut être acquis de l’association Madyanima Terre & Conscience (26120 Fauconières - Tél : 04 75 59 10 97), au prix de 18 € + frais de port éventuels.


Pôle magnétique : la Terre perd le nord, reportage sur le champ magnétique terrestre de Yanick Rose et Stéphane Nicolopoulos

Contrairement au pôle géographique déterminé par l’axe autour duquel tourne notre planète, le pôle magnétique terrestre, vers lequel pointent les aiguilles de nos boussoles, se déplace au fil du temps et le fait de plus en rapidement. Cela a de nombreuses conséquences qui nous obligent à en faire régulièrement la mesure. Pourquoi cela se produit-il ? Où cela va-t-il mener notre planète ? Quels sont les liens que ce phénomène entretient avec d’autres phénomènes observés ? L’imminence d’un prochain retournement des pôles magnétiques, comme la terre en a déjà connu en moyenne tous les 250.000 ans, fait partie des hypothèses envisagées. Qu’est-ce que cela signifierait pour la terre ?

Telles sont quelques unes des questions abordées dans ce film documentaire diffusé sur rtbf.be

Voir le documentaire


Le film Small is beautiful, c’est par où demain ?, d’Agnès Fouilleux, vient de sortir cette fin 2010 après deux ans de travail. Il fait partie des documents importants à découvrir pour alimenter sa réflexion et motiver ses choix de vie au quotidien.

JPEG - 46.4 ko

Pourquoi, comment et au profit de qui la production agricole s’est-elle industrialisée au point de désertifier les campagnes, d’empoisonner l’eau et les sols, de stériliser les paysages, de confisquer les semences et d’affamer des millions de paysans dans le monde ? C’est à cette vaste question que tente de répondre ce film documentaire qui nous apporte des informations pas forcément connues, sonne l’alarme de façon argumentée et nous prouve lui aussi qu’il existe bel et bien des alternatives. Complémentaire et proche du film "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau, il est plus global et plus pédagogique dans son approche, et la camera y filme de façon touchante et sensiblement plus posée !

Agnès Fouilleux : "Donner à comprendre, c’est ce que j’ai à nouveau voulu faire dans ce film pour ce qui concerne cette fois le modèle dominant de développement agricole (...) Donner des outils de réflexion et appréhender la globalité de la situation : se rendre compte qu’on est parti sur le mauvais chemin..."

Extraits de la revue de presse :

"Loin d’assener comme ce fut souvent le cas de belles images spectaculaires de légumes à perte de vue ou de poulets en batteries, Small is beautiful donne à comprendre." Jean-Luc Douin, Le Monde

"Small is beautiful est un vrai film utile, engagé et accessible, bien loin des effusions démagos de tous les prêcheurs verts tendances du moment." Thomas Lecuyer, Brazil

En savoir plus sur le film

Bande annonce et programme des projections


Le "bartering ouvert", outil pour aider les entreprises et les particuliers à traverser la crise sans dommage, et initier une économie respectueuse de l’être humain et de la nature

Philippe Derudder, les membres du Gresso et de l’association Aises ont rédigé un document présentant de façon à la fois conceptuelle et pratique un outil fondé sur des expériences vécues qui ont déjà fait leurs preuves dans des temps difficiles ou simplement nées de la réflexion de communautés humaines aspirant à redonner un sens aux échanges.

Si vous avez le courage et la curiosité de lire jusqu’au bout, vous serez récompensés par la profondeur de la pensée qui motive cette proposition.

Bonne lecture ! (télécharger le document ci-dessous)

RTF - 48.3 ko
Le "Bartering ouvert"

Conférence "Comment les sciences de la conscience contribuent à la mutation en cours"

Le 14 avril 2010 se tenait salle ASIEM, à Paris, une conférence de Marilyn Schlitz, présidente de l’Institut des Sciences Noétiques (Californie). Cette conférence était organisée par la revue Nouvelles Clés, le Club de Budapest France et le cabinet Awareness Consulting, et animée par Patrice Van Eersel.

Pour visionner le film de la conférence

Pour des informations complémentaires

A l’heure où le pouvoir français se crispe devant l’émergence de démarches alternatives (d’inspiration spirituelle ou chamanique par exemple) et participe ainsi à cloisonner davantage encore les domaines de savoirs et à limiter nos capacités de mettre en oeuvre notre intelligence collective, l’approche globale de l’Institut des Sciences Noétiques peut donner de l’air à ceux et celles qui sont en recherche, et des pistes concrètes pour sortir de la crise systémique que traverse l’humanité...